Live On Stage (1999)

Live On Stage(ou Flash special: mort de Ryô Saeba!)





Rare DVD à être disponible (chez Declic Images), Live On Stage n'a pas été doublé dans l'immédiat et a été très longtemps disponible en VOST. C'est en mai 2006, que l'éditeur sortira une réédition de ce titre disponible en VO et VF (avec les voix d'origine, sans toutefois Maurice Sarfati), ainsi qu'un livret et d'autres bonus. A noter que les deux éditions proposent une version non-censurée qui permet de dévoiler la nature fort perverse de notre héros. Le téléfilm dure 90 minutes et correspond à la toute dernière aventure du couple Nicky-Laura avant que cette dernière ne trouve la mort dans la nouveau manga de Hôjô, Angel Heart, la suite tant attendue!



L'HISTOIRE:

Un "fasciste" prend le contrôle du média Mega City TV afin de manipuler les images et de se construire un immense empire fait de pouvoir et d'argent. Les employés sont également sous sa coupe, car Mad Dog, le patron, dispose d'une bague capable de propoger un poison mortel et d'éliminer qui voudra le trahir ou quitter le pays! Mais une journaliste contacte Ryo (Nicky) afin de la protéger. Dès lors, Mad Dog manipule l'image de Larson est en fait un tueur en puissance coupable de meurtres atroces et kidnappeur de la journaliste! Devenu l'ennemi public n°1, Ryo doit livrer son combat le plus difficile au risque de perdre la vie.

Malgré la VOST, le téléfilm est particulièrement réussi et l'on passe un très bon moment car le scénario est bien conçu le tout pimenté d'actions et de scènes burlesques (non censurées) mettant en valeur les vices de Ryo. La nouvelle édition de DI propose cette même VOST ainsi que la VF avec les principales voix originales (mis à part M. Sarfati) devenant ainsi la dernière pièce manquante à cette saga. Un petit livret complète cette édition sérieuse, à ce jour la plus complète d'un titre de la série.


L'EDITION COLLECTOR (texte de Yann Mermet-DVDanime.net)

Dernière adaptation animée du manga de Tsukasa Hojo à ne pas avoir été doublée en français, cet ultime téléfilm bénéficie sans doute au final du doublage le plus abouti qu’il soit. Réalisé par la Société U-média, principalement pour cette édition, cette version française réunit ainsi les trois prestigieuses voix de Vincent Ropion pour Ryo, Danièle Douet pour Kaori Makimura et enfin Michel Barbey dans son rôle de Umibozu (Mammouth) comme au bon vieux temps de la série. En fait seule Saeko Nogami ne dispose pas de sa comédienne attitrée.
L’adaptation est pour sa part excellente et on peut dire qu’elle n’y va pas par quatre chemins en restant en tout point fidèle à la version originale parfois très crue. Ainsi, le véritable tempérament de l’étalon de Shinjuku ressort merveilleusement bien ! De plus, les noms des personnages originaux ont été conservés et ne reprennent donc pas ceux inventés à l’occasion de la série TV (Nicky, Laura …) et plus question de boulettes et autres bobos chez les méchants qui bénéficient de voix crédibles. Au vu du résultat, on regrette que la série TV n’ait pas subi pareil traitement que ce téléfilm dont la version française a su en emprunter quasiment tous les meilleurs éléments.


LES BONUS

Cette section se constitue uniquement de données textuelles que l’on retrouve dans le livret. On y retrouve donc les fiches des personnages, les présentations de l’auteur du manga, des membres du Staff ainsi que celle des voix japonaises. Dommage qu’aucun bonus vidéo n’ait pu être intégré car ces suppléments sont au final assez léger et leur intérêt limité compte tenu de la présence du livret.


LE LIVRET

Le coffret contient un livret collector dédié au spécial intitulé "les Secrets de l’agence XYZ". Il débute par un préliminaire de l’œuvre, puis des fiches des personnages du téléfilm puis les présentations de l’auteur du manga, des membres du Staff et des Seiyus. Les différentes adaptations animées de l’œuvre de Hojo sont également répertoriées dans une partie dédiée à cet effet. Le fascicule est agréable à consulter mais, comme cela est le cas du packaging, ne bénéficie pas d’illustrations très variées et l’on y retrouve donc surtout des captures d’écran.


LE PACKAGING

Le coffret se compose d’un petit Digipack composé de deux volets. Le titre du fourreau est mis en relief par un gaufrage et l’on trouve donc à l’intérieur le DVD ainsi que le livret. Le style du coffret est assez sombre, à l’image du téléfilm dont il est question ici, et l’ensemble est agrémenté d’illustrations peu nombreuses avec lesquelles l’éditeur a dû composer. De ce fait ces dernières sont assez redondantes sur l’ensemble des éléments (coffret, sérigraphie et livret) ce qui n’empêche pas au packaging d’être très séduisant.

STAFF :

Hist. orig. : Tsukasa Hojo
Réalisation : Nasanaru Okuwaki
Chara. design : Keichi Sato
Storyboard : Nabuaki Kishima
Dir. photographie : Takai Hirata


Pour en savoir plus sur le DVD, veuillez cliquez sur le lien ci-dessous :
Critique du DVD
Critique de l'édition collector


POUR RETROUVER LE FILM OU D'AUTRES ARTICLES DE CITY HUNTER :cliquez ici

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site